11ème défaillance 

Le débat actuel sur les migrants est affligeant par sa réduction à quelques termes. Le débat est d’autant plus affligeant que les migrations ne vont pas cesser, au contraire.

  • 2 734 413 personnes vivent en France avec un titre de séjour en 2015.
  • Plus de 100 000 demandes d’asiles en 2015 (+ 22% en un an) pour 26 700 demandes accordées (26,7%)

 

Solution :

MIGRATION : DÉFÉRER DES MAGISTRATS SUR LE TERRAIN

Personne n’interdit aux juges de se rendre sur place et de constater les désordres affectant les uns comme les autres, migrants comme riverains, désordres qui en réalité relève de la défaillance du politique.

Le devoir de réserve des juges n’est pas un devoir de silence ou d’abstention face aux désordres, y compris dans leur vie citoyenne. Il est temps que les juges arrêtent de dormir.
Bénéfice attendu : certains juges pourront être réélus. Et les Français disposeront de LEUR justice.

 

POUR EN FINIR AVEC LE JEU DE LA PATATE CHAUDE ENTRETENU SUR LES MIGRANTS ET RIVERAINS 

ET SORTIR LES JUGES DE LEUR PETIT MONDE.